Les cochons

Fil des billets

mercredi 13 janvier 2016

C'est la gadoue chez les cochons

Depuis quelques jours je reste souvent les pieds collés dans la boue, à l'heure du repas chez les cochons. Je me retrouve avec quatre gros museaux très très gourmands autour du seau d'aliment... Je vous laisse imaginer l'ambiance dans le parc.

image.jpeg

image.jpeg

vendredi 12 décembre 2014

six petits cochons

Je les ai trouvés tout petits et très curieux.
Ils venaient tous les six de descendre de la remorque et je pouvais déjà les caresser sans les effrayer, ils semblaient même apprécier.
Ils ont mangé les morceaux de pommes que j'avais coupés pour leur arrivée et ils se sont mis à renifler le sol, il faut dire que le plein air, c'est nouveau pour eux.

Il y a quelques jours, j'ai fait un formation afin obtenir le certificat d'aptitude pour le transport des porcs avec un monsieur qui en connaissait plus qu'un rayon sur le sujet.
Après la partie réglementation, nous avions longuement parlé du bien être animal, des déplacements et du comportement grégaire du cochon et les rapports avec l'humain.
J'avais bien écouté et même participé à certains débats.
Hier soir, j'ai donc mis en pratique mon tout nouveau savoir en la matière et c'est avec une simplicité très appréciable pour l'éleveuse débutante que je suis que je les ai regardés rentrer dans leur yourte à cochons, leur maison au lit et au grenier de paille.
Il faisait bon dedans.
Ils semblent bien que nos six nouveaux petits cochons soient satisfaits de leur nouveau lieu de vie.
Je leur ai souhaité une bonne nuit en les prévenant qu'en dehors de la maison, il fallait faire attention car ici, les clôtures étaient électriques.

6cochons.jpg

vendredi 17 octobre 2014

six petits cochons

Ça y est, nous avons réservé six petits cochons noirs Gascon,
nous allons vite commander leur cabane pour les abriter
et les filets pour leur parc extérieur.

Cette fois, nos cochons pourront sortir profiter de l'herbe
et ils pourront même manger les glands tombés des chênes juste à coté.
Nous allons essayer de les habituer aux chiens,
ce serait vraiment très chouette si nous arrivions à les conduire avec les Border là où il y a de bonnes choses à manger.

coch1.jpg

vendredi 3 janvier 2014

trois petits cochons

gascon1.jpg

Etre fermière sans cochon à la ferme, c'etait inconcevable et nous étions d'accord tous les deux pour accueillir ces animaux très vite sur l'exploitation. C'est l'été dernier que nous en avons reparlé, lorsque la production de courgettes battait son plein et que parfois il avait fallu les jeter. Ce gaspillage de nourriture nous faisait mal au coeur et nous nous sommes accordés pour chercher une race qui nous irait bien. Lors d'un stage que je devais réaliser lorsque j'étais élève au lycée agricole, j'avais rencontré des cochons noirs sympathiques ou les gens de la ferme pédagogique me vantaient le goût d'une viande savoureuse.

Il nous plaisait bien ce "Gascon" alors après de longues recherches, nous sommes partis visiter la ferme d'une éleveuse très très gentille qui élève cette race en plein air. Nous avons passée notre fin de journée et un morceau de la soirée à écouter, questionner et... nous régaler des produits de son exploitation. Nous sommes rentrés repus, heureux d'avoir rencontré cette très très gentille dame et convaincus que c'etait ce cochon là que nous voulions accueillir chez nous. Il nous fallait dégager la grange du fumier des moutons à la main, terminer la saison au potager aussi. Aujourd'hui ca fait environ un mois qu'ils sont là et nous ne regrettons pas. Nous apprenons chaque jour sur eux, nous nous amusons beaucoup de leur "groin-groin-couiii" quand ils reconnaissent l'arrivée de la soupe et nous adorons entendre les "ronron" de plaisirs lorsque nous les gratouillons. Parfois ils en tombent sur le flanc de bonheur.

Il a bien failli disparaitre et même s'il reste fragile le porc Gascon est maintenant sauvé de l'extinction. Sa croissance est lente, il faut attendre un an pour le voir atteindre 100 kilos. Il est abbatu vers 150 kilos. Il est valorisé par ses produits d' exception. Il est réputé sa nature calme et sa rusticité. Élevé en plein air, il supporte bien la chaleur et il se plait au paturage. Comble de bonheur, apres une formation en permaculture et la lecture du livre de Stepp Holser, j'ai appris que le cochon est un très bon travailleur au potager...

gascon2.jpg