la basse-cour

Fil des billets

jeudi 28 août 2014

une jolie surprise sur le bord du chemin

Maman poule semble être au top dans son rôle.
Elle ne rentre plus au poulailler depuis qu'elle avait décidé de couver et c'est derrière le panier de Valko notre Labrador qu'elle a décidé de protéger son petit.
Il a déjà des petites plumes aux pattes (typique de la race Marans)

D'ici quelques jours, nous devrions aller chercher une quarantaine de poussins chez un éleveur passionné de cette même race,
en espérant un maximum de poulettes pour nos œufs couleur chocolat du printemps prochain.

poussin1.jpg

vendredi 8 août 2014

sans elle

oie__1_.jpg

oie__2_.JPG

oie__3_.JPG

oie__4_.JPG

Jean m'avait dit "On peut vous les laisser, la poule ne pond plus, elle est trop vieille maintenant et l'oie vous donnera un gros œufs de temps en temps au printemps"
Je ne connaissais pas l'oie et je crois lui avoir avoué que j'en avais un peu peur mais je voulais bien essayer, en tout cas l'idée de les garder toutes les deux m'avait enchanté.
Une ferme sans poule ni oie, ce n'était pas une vraie ferme et ce serait un début.

Il y avait eu les noms à trouver. Pour la poule, Rémi avait déclaré que ce serait Grisonne parce qu'elle était grise et pour l'oie, Blanche neige parce qu'elle était Blanche comme de la neige, mais on l’appellerait Blanche parce que c'est plus court à dire.

Un matin, j'ai retrouver la poule sans vie, elle est partie comme ça. Adieu Grisonne, Rémi venait de croiser la mort ce jour là, pour la première fois.
J'avais demandé au monsieur de la maison de l'emmener.
Je me souviens que c'est exactement à ce moment précis que je m'étais dit qu'il ne serait pas toujours là pour les transporter et qu'il faudrait bien qu'un jour j'arrive à toucher un animal mort.
Je crois que Blanche avait cherché son amie pendant quelques jours après.

Le premier septembre deux mille quatorze, nous pourrons enfin jouir de la ferme dans sa totalité.
Les bâtiments, les prés et la foret, tout sera alloué à la Roulotte du Berger.
L'agriculteur encore ici sera parti ce jour là, nous aurons toute la place nécessaire pour nos envies et notre projet de ferme d'antan, avec une basse cour et des oies qui crient pour dire bonjour et pour prévenir du danger.
"Il faut trouver un jar à Blanche, elle sera beaucoup plus heureuse. Ils feront des petits tous les deux, je sais que ça lui manque."
Avec un petit bassin pour sa précieuse toilette, qu'est ce qu'elle sera heureuse notre blanche.

J'ai toujours trouvé qu'une oie avait un air fier et un peu snobe. Souvent quand je regardais marcher Blanche, je pensais que "monsieur-Aristochat" avait dû longtemps observer cet animal pour recréer aussi bien la démarche de l'oie dans son dessin anime.

Blanche a disparu.
Rémi n'a encore rien demandé,
j'ai cherché partout si je voyais un corps blanc quelque part autour de chez nous mais rien.
Blanche a disparu le lendemain de notre retour de vacances.
Ça fait quatre jours qu'elle est partie.
C'est dur de ne pas savoir comment et ou ni pourquoi.
Elle me manque Blanche.
Quand je trouve des salades pour elle maintenant, j'en donne un peu aux cochons d'inde mais pas tout.
Le reste, je le mets sur pour le compost et je pense à elle.
Elle venait manger dans notre main
Quand je sors de la maison avec le blé, le vide qu'elle laisse me serre un peu le ventre, les "koikoi" me manquent.
Rémi n'a encore rien vu.
Il y a tellement d'animaux ici...
Mais un jour il demandera ou elle est passée et je ne saurais pas quoi lui répondre.

oie__5_.JPG

oie__6_.JPG

oie__7_.jpg

oie__8_.jpg

samedi 17 mai 2014

mère poule

J'apprends le fonctionnement d'une mère poule et ses poussins avec délice.
Savoir et transmettre, c'est le plus beau cadeau qu'un être vivant puisse offrir à ses petits.
Ici, il y a dix poules adultes et une seule semble connaitre la recette et elle la connait parfaitement.

J'avais cherché dans les livres et j'avais entendu beaucoup de conseils à propos de l'alimentation des poussins.
J'en avais même gardé une qui me plaisait bien.
je n'en ai pas eu besoin.
Maman poule broie, coupe pour ses petits le blé et l'herbe qu'elle trie.
Elle les appelle dès qu'elle a déniché de la nourriture.
Maman poule semble reconnaitre quand ses petits ont froid,
elle s'arrête et les invite par de petits gloussements à venir s'installer sous ses ailes.
Toute la journée est rythmée comme ça.
Il m'arrive souvent de penser à la vie des poussins élevés sous une lampe.

mere1.jpg

mere2.jpg

samedi 10 mai 2014

ils sont trop mignons

Je les avais imaginés jaunes, ils sont tout noirs.
Ils n'ont pas la couleur d'un poussin de dessin animé mais les petits cris sont les mêmes.
Ils sont trop mignons.
Je ne sais pas encore combien ils sont exactement. J'ai vu deux petites têtes.
Si ça fait plus d'un mois que le poulain de Voème est attendu, pour les poussins, c'était écrit vingt et un jours et ils étaient bien à l'heure. pas un de plus, pas un de moins.
"Quand il m'a vu, il s'est glissé sous les plumes de sa mère et elle, elle faisait plein de petits bruits pour le rassurer"

Ce soir, Je me demande comment font les poussins qui naissent sous une lampe.

poussin.jpg

mardi 22 avril 2014

une poule

Qui couve depuis quatre jours.
Il y a cinq œufs sous son aile et moi,
j'imagine déjà les poussins autour d'elle.
Comme une enfant,
j'attends leur naissance avec beaucoup d'impatience.

En attendant, je suis preneuse de conseils pour l'alimentation (faite maison) pour les petits.

poule.jpg

lundi 21 avril 2014

une histoire d'amour

Ces deux là sont amoureux.
Toujours ensemble, jamais l'un sans l'autre.
Mademoiselle Blanche a un penchant pour notre coq d'Alsace
elle lui signe son amour par toutes sortes de parades.
Monsieur le coq est assurément touché par son charme mais ne semble pas connaitre le mode d'emploi d'une oie.

blanche.jpg

lundi 17 mars 2014

Blanche, l'oie de la ferme

Aujourd'hui, l'oie est venue vers moi et j'ai réussi à la caresser. Depuis que je suis arrivée ici, je rêvais de toucher ses plumes. C'est chose faite, merci Blanche.

jeudi 6 mars 2014

petite toilette

J'ai d'abord été surprise de voir le trou contre le mur et puis, j'ai pensé que le responsable devait surement être mon petit garçon qui adore creuser la terre en ce moment.
Il m'a promis que ce n'était pas lui. J'ai vite compris quand j'ai trouvé une poule couchée là.

jeudi 27 février 2014

la chasse aux oeufs

J'aime beaucoup les animaux de notre basse-cour et je m'applique à bien m'en occuper. Nous avons trouvé une astuce pour les appeler et à tout moment de la journée, je peux très rapidement les rassembler autour de moi . Ils ne ratent pas une seule occasion d'aller picorer et n'ont même pas peur d'aller voler le pain mouillé des cochons.

Les poules d'ici s'en fichent du calendrier. Elles ont décidé que la chasse aux œufs pouvait commencer.
Depuis quelques jours, je ramasse des œufs marrons des Marans mais rarement les blancs des Alsaciennes.
Encore hier, il y avait cinq œufs marrons et aucun blanc dans les nids du poulailler.
Et si mes poules avaient décidé de pondre ailleurs? Après tout, depuis qu'elles ont libre accès à l'exploitation toute entière, des nids, elles peuvent s'en construire partout. Surtout là ou il y a de la paille. Ce matin, j'ai donc décidé de mener l'enquête. j'ai ouvert quelques portes de grange, grimpé en haut du tas de vieux foin sous l’appentis et j'ai ramené quatre œufs blancs.
"J'ai trouvé trois nids"
Le mystère était percé, mes Alsaciennes aiment bien se cacher, la chasse aux œufs est donc ouverte.
J'avoue que pour l'instant, je trouve ça amusant. Il va falloir que j'offre un petit panier à Rémi, un panier en osier avec de la paille douce dedans. Je suis sure et certaine qu'il aimerait beaucoup être nommé: Chef de la chasse aux œufs. Mais seulement quand je n'aurai plus le temps de m'amuser parce que pour l'instant chuuuuut.... c'est moi la chef!

Ce soir, j'ai ramené un œuf énorme, il pesait cent grammes! Le record de la ferme était de soixante treize grammes. il est donc battu.

oeufs2.jpg

oeufs1.jpg

mardi 7 janvier 2014

des œufs

poules.jpg

Ça fait deux semaines que chaque matin ma main fouille et farfouille délicatement dans la paille de leur nid, parfois même dans l'après midi et avant de refermer le poulailler aussi. Je les remercie à chaque fois.
Ma journée de fermière commence toujours par là. Avec deux seaux dans les mains, un avec du blé et l'autre rempli d'eau, je m'en vais en direction du poulailler:
"Bon allez, je vais ouvrir aux poules"
Il y a une oie derrière la porte et deux coqs aussi. C'est le signal du début des activités.

A chaque fois c'est une surprise. Parfois il y a cinq œufs, d'autres fois seulement trois et de temps en temps, zéro. Il y a la surprise des couleurs aussi, des œufs marron des Marans ou des blancs des poules d'Alsace. Pendant le repas de midi, nous avons parlé des poules aux œufs verts qu'il faudra absolument adopter aussi et très vite.
J'ai discuté avec Rémi de familles, de races et du "pourquoi pas" réaliser un exposé sur la poule. J'aimerais beaucoup le faire avec lui.

C'est toujours moi qui emmène les restes de la cuisine dans la basse cour. J'adore ce moment là. Je suis généralement disponible, juste après manger et je prends le temps d'observer chacune d'elle, de caresser celles et ceux qui le veulent bien ou discuter un peu avec l'oie. Je me demande laquelle des deux est la plus bavarde.
Je connais les caractères, je les découvre un peu plus chaque jour avec étonnement. Je ne savais pas qu'ils pouvaient être si différents et qu'une poule pouvait être aussi attachante.
Elles se déplacent toujours en groupe, même l'oie ne les quitte jamais. C'est ce qui fait sans doute leur force auprès des prédateurs et ce qui fait aussi la mienne avec l'aide des filets à moutons pour les maintenir aux endroits que j'ai choisis. Si une petite exploratrice passe les mailles pour aller faire un tour ailleurs, elle se rend vite compte qu'elle vient de s'isoler et de se mettre en danger. Je ne me gêne pas pour confirmer ses craintes en lui rendant l'endroit désagréable. La vagabonde repart sans tarder rejoindre la troupe. Ouf! On est bien mieux chez soi.

coq1.jpg

coq2.jpg

cop3.jpg

jeudi 21 février 2013

D'Alsace

P1120081.JPG

Je voulais entendre chanter chaque matin mon coq et je voulais avoir des œufs produits sur la ferme. C'est maintenant chose faite!
J'ai tout d'abord chercher la race qui allait bien avec mes attentes. J'ai trouvée après quelques semaines de recherche. C'est la poule d'Alsace qu'il me fallait parce qu'elle correspond à l'image de la ferme: rusticité, sauvegarde et en plus: elle est jolie !
Le soir de leur arrivée, les enfants ont su vite leur trouver un petit nom et moi, je m'amuse chaque matin à les observer... J'attends avec impatience les œufs...

P1120040.JPG

P1120071.JPG

Notre vieille poule et l'oie ont été super gentilles avec leurs nouveaux colocataires, je suis fière d'elles!

P1120063.JPG

P1120104.JPG

Merci à Lucie pour le reportage photos!