les marchés

Fil des billets

jeudi 16 octobre 2014

bientôt terminé

J'ai emmené Émilie avec moi devant la boulangerie pour y vendre mes légumes, comme je le fais maintenant tous les jeudis matins depuis aout dernier.

J'ai bien aimé être accompagnée.
C’était une matinée de pluie et j'ai commencée à prévenir les clients que bientôt j’arrêterai de venir quelques semaines,
juste le temps aux épinards et la mâche de grandir et qu'ils me reverront surtout pour la prochaine saison.

bientot.jpg

jeudi 18 septembre 2014

six mois dans une année

Non, je n'irai pas cet hiver vendre nos légumes bio devant la boulangerie.
"C'était un essai mais il est très concluant, je reviendrai vous savez"
J'ai parlé du prochain printemps plusieurs fois dans la matinée.
Les clients ont tous souri à la bonne nouvelle et j'ai même promis un peu de carottes cette fois et des poireaux les soupes.
"Vous aurez des œufs aussi?"
Des œufs couleur chocolat et un peu de blancs aussi.

hiv1.jpg

vendredi 29 août 2014

un marché pour respirer

C'était le deuxième marché nocturne de Saulx et j'avais été invité à y participer encore une cette fois.
Ce matin, il était question d'état des lieux. C'est notre dernier weekend sans bâtiment. J'ai retrouvé Annelise et ses fromages de chèvres là-bas.
Comme à chaque fois, je suis contente de partager un bout de nos vies avec elle.
Il faudra que nous allions jusqu'au moulin un de ces jours pour visiter sa ferme et rencontré ses animaux.
C'était comme une fenêtre ouverte sur l'extérieur, un bon bol d'air pour respirer à plein poumons après une matinée bousculés.
Nous sommes rentrés avec la nuit et un petit garçon fatigué.
"Il va falloir reprendre le rythme de l'école, dès demain soir"

vendr1.jpg

dimanche 24 août 2014

de belles rencontres

villers1.jpg

Je lui ai confié juste quelques heures avant de partir que j'avais beaucoup de mal à préparer ce marché.
"Tu as dit que tu y allais, il faut y aller maintenant"
Il avait raison mais je ne trouvais pas la motivation pour avancer.
"Les gens viennent pour regarder et pas pour acheter et encore moins des légumes"
Il m'a rappelé plusieurs fois mon engagement et j'ai commencé à récolter.
Il me restait une petite heure devant moi,
il n’était plus question de tergiverser.
"Oh tiens, je vais mettre mon vieux tablier et si j'emmenais du thym frais"
Ça y est j’étais dans le bain.
J'arriverai un peu en retard mais qu'importe,
le principal était d'y aller. Quand j'ai vu Annelise,
j'ai arrêté mon véhicule pour la saluer.
C’était là, tout prêt d'elle que j'ai voulu m'installer.
"Au moins je ne m'ennuierai pas"
Annelise vend ses fromages de chèvre,
je l'ai rencontré avec le réseau accueil paysan dont fait partie, elle aussi.
"Maman, je peux aller caresser ses chèvres s'il te plait?"

Il y a eu beaucoup de monde, des centaines et des centaines de personnes.
Je n'ai pas eu assez d’échalote ni de salade et j'ai ramené qu'une petite poignée de tomates.

Sirano a eu sa part de gloire aussi, avec son râteau faneur, toute l’après midi aux animations de travaux agricoles d'antan.
Rémi était vraiment très triste de ne pas pouvoir aller regarder la vie d'autrefois dans le champ d'à côté.
Bernadette et Jean lui ont promis un tour de manège après le défilé.
il y a eu les frites et le sandwich à la saucisse pour l'occuper et toutes les personnes qui semblent connaitre ce petit garçon triste derrière le stand de la dame aux légumes bio.
"Ah c'est vous la maman de Rémi"
et puis, nous avons rencontré Murielle qui trouve que notre bonhomme est charmant et ils ne se sont plus quittés jusqu'à ce que son papa lui propose de rentrer à cheval jusqu'à la maison.
Cette gentille dame qui semble être passionnée elle aussi de jardinage respectueux du sol et du vivant et très patiente aussi avec les enfants devrait venir voir la ferme bientôt.
Avant de se coucher il me racontait encore combien il avait aimé écrire avec une plume au stand de la poste de Villers, les tours de manège, la gaufre, Muriel, les chèvres et le retour avec son papa. " Et c'est moi qui tenait les guides, maman"

villers2.jpg

villers3.jpg

villers4.jpg

mardi 19 août 2014

Villers autrefois dimanche 24 août

Villers le sec, c'est le village d'à coté. Nous y serons avec nos légumes bio toute la journée et Sirano avec son râteau faneur, l'après midi. . Plus de 50 animations, des artisans vous attendent bref, il faut y aller!

Entrée 2€ et gratuit jusqu'à 12 ans à partir de 10 h 30, fête à l’ancienne avec métiers d’autrefois, marché du terroir, grand défilé des vieux métiers de la campagne, expositions vieux objets, repas midi et soir.

villers.JPG

jeudi 14 août 2014

là bas et ici

ilya1.jpg

Il y a eu le vieux monsieur un peu taquin habillé de méfiance et je suis sure, rempli aussi d'une grande gentillesse quand la confiance n'est plus éprouvée.
"Vous savez je suis en retraite et je compte bien en profiter"
Il y a eu madame "Early Rose" qui est venue m'apporter deux feuilles imprimées de renseignements à propos de cette variété d'une pomme de terre.
Elle aimerait tellement retrouver son gout qu'elle a tant aimé autrefois.
Il y a eu les clients fidèles de la ferme venus acheter quelques légumes en même temps que leur pain
Il y a eu ceux qui me demandent si je viens régulièrement et qui trouvent que c'est vraiment une bonne idée, parce que
il n'y avait pas encore ça ici.

"Ah, vous êtes de Noroy le Bourg, j'habite à côté, on peut venir à la ferme aussi?"'
Il y a eu les moments calmes où j'en profite pour bavarder.
J'aime beaucoup ces échangent avec les clients.
On me demande souvent
"ça va, ça ce passe bien?"
Je réponds toujours que les gens sont très gentils avec moi et bienveillants aussi,
que j'adore discuter avec eux.
J'entends parler de viande et de légumes cuisinés à m'en faire saliver.
J'entends parler de jardinage, d'expériences plus ou moins drôles, de la vie d'autrefois et de tous les jours aussi.

Je suis rentrée très fatiguée.
"Il faut juste que je m'habitue à ce nouveau rythme"
J'avais deux commandes qui m'attendaient mais j'avais le temps pour une sieste d'une petite demie heure avant de retrouver ma boutique toute neuve et mes chers clients d'ici.

ilya2.jpg

jeudi 7 août 2014

à l'heure

Il va falloir que je sois plus rigoureuse quant à l'heure d'arrivée devant la boulangerie.
Lundi, je voulais partir de la maison à trois heures et demi, nous sommes partis d'ici à quatre heures passées.
Nous étions rentrés contents des ventes et moi, enchantée par ces personnes rencontrées qui semblaient vraiment heureuses de trouver des légumes bio à acheter juste à côté de leur boulangerie préférée.
Cette première fois, avait été très prometteuse.
"Vous viendrez tous les lundis?"
Nous avons alors envisagé une autre fois,
un "pourquoi pas une matinée".

La plupart des client semblaient rentrer de leur journée de travail, j'avais dans l'idée de trouver une autre clientèle et plus particulièrement les personnes âgées du coin. Je crois qu'elles sont habituées à faire leurs courses plutôt dans la matinée.
Nous avions convenu que huit heures trente tapante devant la boulangerie serait la bonne heure parce que c'était le bon moment,
juste quand les gens passent pour aller au marché du jeudi dans la ville d'à côté.
Nous sommes partis de la maison un peu après neuf heures.
"Vous viendrez tous les jeudis matin?"
Je ne sais pas encore, mais une chose est sûre,
j'y serai tous les lundis en fin de journée et j'espère être à l'heure.

Merci à tous les "anciens" pour votre soutien et vos encouragements.
Ça m'a fait plaisir de voir des sourires que je connaissais bien.

marche.jpg

lundi 4 août 2014

devant la boulangerie

J'ai essayé de ne pas laisser l'angoisse et le stress me démonter cette rentrée.
A la maison, ça allait puisque c’était géré par des pensées.
C'est quand je suis arrivée au potager, dans la grande serre, au milieu des pieds de tomates remplis prêt à céder sous le poids de fruits que j'ai craqué.
"Je crois qu'avec un seul rang, je vais pouvoir remplir une caissette à ras bord"

Le chénopode avait grandi lui aussi et les autres indésirables commençaient à envahir le terrain.
J'ai du me rendre à l’Évidence,
cette année encore, je me serai laissé déborder et de partout.
La maison et ses dépendances, le jardin, le potager et les naissances.
Tout absolument tout a échappé à mon contrôle pour vivre comme bon lui semble.
Ce matin, je ne peux m’empêcher de me dire que finalement,
la ferme reflète mon image, celle d'une nana bordélique.
Il semblerait même que je suis une reine pour ça.
Je ne sais pas encore si je dois l'assumer ou s'il faudrait qu'un jour je me transforme en un rêve, une volonté profonde de changer.

J'ai noté les priorités des priorités sur un morceau de papier et je suis partie travailler.
Ce soir, c'est mon premier mini marché devant la boulangerie de la ville d’à coté.

dolci1.jpg

dimanche 27 juillet 2014

du succès et un plâtre

platre_3.jpg

platre2.jpg

J'avais complètement oublié ma promesse d'apporter avec moi des oignons et des pommes de terre bien à l'heure, pour l'atelier plantes sauvages de Véronique.
Elle a dû commencer le menu à l'envers et elle ne m'en a pas voulu.
Cette fois, c'est à côté des crêpes que j'étais installée et pour toute une journée.
J'appréhendais un peu ce dimanche de marché et une heure avant de partir j'avouais encore que je n'y croyais pas.
Nous sommes rentrés avec des cagettes presque vides et nos tomates, quel succès! nous les avons toute vendues.
"Allez je vous fais un prix, ce sont les dernières de la journée"

C'était un marché avec plus de quarante exposants,
et des activités très différentes.
Nous avons mangé de bonnes glaces,
il était question de maquillage pour les enfants et notre petit garçon c'est transformé en Spiderman.
Il y avait deux chevaux attelés
"oh maman, je peux y aller?"
et de petits élastiques multicolores achetés avec les économies.
C'était l'histoire d'un toboggan aussi.
Il a accueilli plein d'enfants toute la journée,
un toboggan coquin qui a fait tomber un petit garçon-Spiderman très fatigué et qui est rentré avec un poignet cassé.

platre1.jpg

vendredi 25 juillet 2014

entre ails des ours et petits pains

Il y avait des crêpes aussi et je n'ai pas résisté longtemps à l'envie d'y gouter.
"Rémi, tu voudrais bien aller demander à la dame une crêpe pour moi s'il te plais?"
Elle était délicieuse avec du sucre.
La dame avait des dizaines de pots de confiture exposées.
Il y en avait même des fabriquées avec du vin.

Ouf, je n'était pas la dernière arrivée sur le parking, juste devant l'église.
J'étais contente de retrouver Valérie et son ail des ours et Annelise avec ses petits fromages de chèvre.
Des visages connus et deux personnes que j'aime bien.
Elles avaient été invité, elles aussi à venir, au marché de pays de Saulx.

Une fois le stand déplié, il m'a aidé à installer les caisses de légumes sur les planches une fois les tréteaux installés.
Je l'ai laissé faire et j'ai félicité son gout pour la présentation.
"Tu sais, j'ai fréquenté souvent les marchés"
La pluie annoncée ne semblait pas être au rendez vous. De toute façon, personne ici ne l'avait invitée.
Rémi était occupé à regarder les petits pains d'à côté.
"Tu crois qu'il y en a des sucrés?"

Les "organisateurs" sont venus me saluer et très vite,
les premiers curieux sont arrivés.
"Elles sont belles vos tomates, elles sont vraiment sans aucun traitement ?"
C'était la première fois que je sortais mes légumes en dehors de la ferme et j'ai rencontré pour la première fois aussi des dames et des monsieur pour qui "le bio" était douteux.
La culture avec le cheval semblait plutôt les rassurer.
Plus que le label affiché en gros sur le tableau.
"Vous êtes bio en vrai?" Il y a eu des personnes outrées par le prix des petites tomates et ceux qui disaient franchement.
"Elles sont pas chère vos salades"

Je suis rentrée épuisée avec un petit garçon très fiévreux assis dans ma voiture.
"Tu y retournes demain maman?"
"Non bonhomne, c'est dimanche le prochain."

saulx.jpg

jeudi 24 juillet 2014

Avisss à la population!

Voici le programme de la fin de semaine

mercredi 23 juillet 2014

marché à Esprel

J'y serai le dimanche, toute la journée.

esprel.jpg

lundi 21 juillet 2014

premier marché

Une fête à la ferme ?

stand1.jpg

Mais... Mais... Qu'est ce que c'est ?

stand2.jpg

Vendredi 25 juillet aura lieu le marché de pays et des saveurs à Saulx,
sur la place de l'église de 18h à 22h.

J'y serai
et j'en profiterai pour inaugurer notre tout nouveau stand pliant reçu aujourd'hui
pour notre tout premier marché aussi.