triste nouvelle

rosa2.jpg

C'est une femme qui laissera une belle empreinte chez les humains.
En tout cas, à moi, elle aura laissé un goût d'envie d'aller encore plus loin.
Je l'avais croisée derrière l’écran de l'ordinateur dans sa vie, son quotidien,
sa jolie bataille et puis, je l'avais rencontrée sur toile lors d'une visioconférence organisée par les associations des Automnales.
Son ton de voix et son accent resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Rosalie Botti, présidente de la coopérative COCOVICO, nous a quitté subitement il y a quelques jours.
Rosalie, c'était une femme Africaine, une femme rurale que nous souhaitions rencontrer en vrai, nous nous étions données rendez vous à Paris au mois de février prochain.
Je sais que je penserai à elle dans ma vie de cheffe d'exploitation et le jour du rendez vous dans les bureaux de ceux qui font un peu peur quand on veut se lancer dans l'aventure d'entreprendre au féminin.
Je penserai à elle parce que je suis sûre que jour là,
elle sera avec nous et qu'elle saura nous donner un bout d'aile/elle
pour franchir le cap pour mener ce projet fou de trois femmes qui s’unissent pour être encore plus fortes.
Adieu Rosalie.

rosa1.jpg