janvier est là

janv1.jpg

Valentine est venue depuis l'Alsace rien que pour visiter la ferme.
"C'est bien ici la Roulotte du Berger?
À l'heure du déjeuner une dame tenait â me dire combien elle aimait ce que j'écrivais.
Ce soir, j'ai pensé au blog et à cette promesse que j'avais faite d'écrire tous les jours un morceau choisie ou un événement de la journée.
Je sais pourquoi je ne me rends plus à ce rendez vous. Je pourrais parler d'envie et de manque de temps mais je sais bien que c'est la peur de voir l'échéance de la banque arriver qui m'a paralysée toute entière pendant des semaines. Il y a eu les fêtes de fin d'année aussi et le désir de gouter aux plaisirs de la vie ailleurs que la ferme et ses amis.
J'adore tellement les métiers que je fais tout au long d'une année. Parfois c'est très difficile et il m'arrive de pleurer parce que "c'est vraiment trop dur" Mais je sais que ce qui serait le plus terrible c'est la peur de perdre ce que je commence à peine à construite ici et le pire serait de ne plus y croire. Je ne parle pas de maladie.

Nous voilà au mois de janvier et j'aime dire que j'attaque ma troisième année.
Je sens l'expérience pointer le bout de son nez en matière de "conneries" à ne plus faire et j'ose m'imaginer réussir "quand même mieux" cette année.
Janvier c'est le mois de toutes les nouveautés et ici, ça ne va pas manquer en matière d'idées et de "pourquoi pas essayer" .