heureuse ici

vie.jpg

Il y a les stagiaires qui se croisent ou qui arrivent parfois, tous ensemble. Je vois avancer le travail plus vite et plus joyeux aussi. J'aime beaucoup travailler avec eux. Je les appelle mes petits lutins, ils sont merveilleux! Courageux et d'une volonté extraordinaire.
Ce soir Jonathan vient se joindre à nous pour quelques semaines. Sa spécialité à lui, c'est le mouton. Il arrive juste à temps pour voir nos dernières agnelles venues du Puy en Velay débarquer à la ferme. Il arrive juste à temps aussi pour couper les onglons de nos brebis. Il m'a dit qu'il savait, c'est bien.
J'ai avec moi, toute une équipe toujours partante même quand il faut encore désherber.
Hier, mes brebis sont sorties de la bergerie sans aucune autorisation et deux fois d'affilées. Une fois parce que j'avais oublié de fermer une barrière et l'autre parce que je crois dans le dans le lot, il y a une coquine qui à compris comment la porte s'ouvrait. Il faut que j’améliore les "bricolages-en-attendant".
Les chiens travaillent de mieux en mieux et nous sommes heureux de les voir s'affirmer devant certaines mères qui protègent les petits.
L'autre jour au loin, je les ai vues toute se rassembler autour d'un nouveau né. on pouvait entendre les mêêê et les bêêê à des kilomètres. j'avais couru à travers champs en pensant au renard qui rode autour des filets en ce moment mais c'est un agneau que j'ai trouvé coincé dans les fils électriques. Ce jour là, je crois qu'elles ont compris en quoi je pouvais être utile aussi. Je suis heureuse ici et cette bouffée de bonheur me rempli les yeux de larmes très souvent, aussi souvent peut être que mes yeux pleurent parce qu'ici, c'est très dur aussi.

La saison est partie, la grande serre se remplie. Elle est entièrement paillée cette année, c'est beau mais pas très aligné, tant pis. La semaine prochaine nous allons attacher les plants de tomates à leur fil bleu. Cette année il y aura des petits clips à accrocher pour faciliter le temps passer sur chaque pied:
"Tu verras, ça va te changer la vie"
Ça y est, l'accueil commence à prendre ses aises à la ferme, nous avons la visite de camping caristes qui acceptent presque toujours l'invitation à venir partager notre table le soir et j'ai des jours de réserver pour les visites d'écoles et de centre aérés.