sapin de Noël

sap1.jpg

sap2.jpg

sap3.jpg

sap4.jpg

sap5.jpg

Il était venu plusieurs fois me demander: c'est aujourd'hui que vous allez couper le sapin?
Et quand je lui ai annoncé l'arrivée de François, il m'a demandé: est ce que ça veut dire qu'il va couper le sapin demain?
C'était la semaine avant les vacances de Noel, j'avais décidé qu'il fallait couper le grand sapin derrière la maison.
C’était le sapin que mon petit garçon aimait retrouver l'été pour y grimper le plus haut possible.
Il adorait m'appeler "coucou maman, je suis monté tout seul"
Lui, était fier et moi, je me retrouvais plantée là au potager partagée entre la colère et la peur.
il avait encore désobéit et j’étais pétrifiée a l’idée d'un grave accident.
c’était devenu définitivement SON sapin le jour où j'avais annoncé:
cette année, il faut absolument le couper. Je lui avais alors expliqué les raisons de ce choix mais rien ne l'avait fait changer d'avis.

C'est quand j'ai vu ça bouche se retourner, son menton trembler
et ses yeux s'embuer que j'ai regretté.
Et puis, en quelques minutes tout à basculé,
il a suffit de la magie d'une tronçonneuse dans les mains du coupable pour transformer le gros chagrin en un éclatant sourire.
Le sapin devenait fauteuil "le fauteuil du chevalier de la roulotte du berger"
avec sa table et son petit chêne devenu champignon juste à coté.

J'ai compté trente six anneaux sur la souche du sapin.
Je l'ai longtemps regardé couché et j'ai senti la tristesse m'envelopper.
Cet arbre était là bien avant nous et d'un coup, parce que l'humain l'avait décidé, il devait être exécuté.
Je n'avais pas envie de m'en débarrasser, alors j'ai chercher comment l'utiliser ailleurs.
Une haie morte avec les branchages qui serait installée en face du potager serait parfaite pour attirer les auxiliaires et briser les vents dominants.
Les idées ont très vites dansé dans nos têtes et j'ai même trouvé des bouts d'enfants dans quelques regards.
Nous avons même trouvé la tête d'une chouette sur une rondelle de bois. "Tu sais nous parfois, on en faisait de beaux plateaux à fromage".
Ça sentait bon le pin, nos mains étaient devenues collantes à cause de la sève qui coulait mais on s'en fichait.
"Tiens j'ai une idée! Tu devrais ramasser des pommes de pins et les mettre sous le poêle de la cuisine. Tu verras elles s'ouvrirons et tu pourras récupérer les graines. "
Des bacs creusés dans le tronc coupé pour y planter des fleurs seraient une idée merveilleuse pour accueillir nos visiteurs et pour la dame du potager aussi.
"Tu as vu maman on dirait des bestioles" deux petites branches sont restées sur un morceau du tronc. "Oh! Je suis sure que les enfants vont adorés monter dessus"
Le sapin de mon petit garçon est tombé sous la lame de la tronçonneuse pour sauver un châtaigner et créer une haie protectrice au potager.
Ses bacs rigolos que j'ai hâte de remplir avec de jolies fleurs resteront très longtemps parmi nous. Il nous rappellerons qu'un jour un sapin est né et a existé d'abord en sapin de Noel pour les enfants de la maison d'avant nous.
"Maman, tu crois que je pourrai planter les graines dans la terre ? Apres ça deviendra mon sapin et rien que le mien!"

sap7.jpg

sap8.jpg